exposition portrait de l'autisme

Portrait de elrina

Je n'avais jamais pensé que je pouvais être autiste. Bien sûr, je savais que j'étais foncièrement différente, mais comme tout le monde, j'avais beaucoup d'idées reçues sur le sujet et il me semblait impossible que je sois concernée par l'autisme !

Lorsque j’ai eu mon diagnostique, j’avais déjà plus de trente ans. J’ai redécouvert ma vie au travers de ce prisme. Je me suis immédiatement plongée dans tous les livres, toutes les émissions, tous les articles, toutes les études que j'ai pu trouver et j'ai vite découvert qu'il existait énormément de clichés sur l'autisme. Une majorité des personnes que l'on interroge pensent par exemple que l'autisme ne touche que les hommes. Qu'il s'agit d'une maladie. Que les autistes ne peuvent pas parler. Qu'ils sont souvent des génies en mathématiques ou des handicapés lourds... Bien sûr, je ne me reconnaissais dans aucun de ces stéréotypes.

Je me suis inscrite sur un groupe Facebook accueillant des personnes ayant un TSA (Trouble du Spectre Autistique et j'ai compris que beaucoup d'entre nous étions victimes de ces idées reçues. La plupart des femmes n'avaient pu, comme moi, obtenir un diagnostic que de façon très tardif pour cette raison. Les handicaps divers que nous éprouvions étaient niés dans nos milieux professionnels... 

Aimant beaucoup la photographie, j'ai proposé de venir rendre visite à chaque personne qui le souhaiterait, pour la prendre en photographie. Je voulais ainsi montrer la multiplicité des personnes avec un TSA. Je savais qu'une série de clichés permettrait de casser des stéréotypes, de montrer l'autisme dans toute sa diversité. 

J'avais sous-estimé le travail important que représenterait ce projet. Beaucoup de mes modèles ont une hyper-sensibilité à la lumière, je ne pouvais donc pas travailler avec des éclairages, certaines n'avaient pas l'énergie nécessaire pour sortir et il fallait donc que je m'adapte à leurs domiciles pour des photos d'intérieurs. La majorité se sentait très mal à l'aise devant l'appareil, ignorait comment sourire, regarder l'objectif... Sans compter ma propre fatigue. A ce jour, j'ai parcouru environ 4000 kilomètres pour réaliser 21 portraits de femmes, uniques et merveilleuses chacune à leur manière.

 

Pour aider cette exposition à tourner, vous pouvez la financer grâce à la cagnotte :

https://www.leetchi.com/c/le-petit-animal-familier?fbclid=IwAR3I6vwpTtMjjsbP2Ozum8_qVTg14Mj-RUs_s5AjNlMd-FpEnQOAgJcKNO0

Dates de l'événement: 

Vendredi, 19 Avril, 2019 - 08:00 - Lundi, 22 Avril, 2019 - 19:00